L’association à été crée le 27 juin 2014 sur l’impulsion d’une dizaine de personnes.

Le but étant l’organisation d’activités multi-loisirs et pluriculturelles, essentiellement pour favoriser les rencontres entres les habitants d’Engins et maintenir plus ou moins régulièrement des animations propices à créer du lien social dans le village.

Pourquoi les Bruyants ?

Le bruyant est un petit ruisseau tumultueux qui a creusé son lit au cours des précédents millénaires, formant ainsi les « gorges du Bruyant » qui se situent entre le village d’Engins et le plateau de Lans-en-Vercors. Ce havre de paix classé en raison de son intérêt écologique, faunistique et floristique y confère un espace de détente, de découverte, de fraîcheur et et de convivialité.
Site classé depuis 1977, les gorges du Bruyant méritent un respect vis-à-vis de ses caractéristiques naturelles mais également des richesses patrimoniales qu’elles recèlent. En effet, dans la partie haute du vallon, on peut remarquer des dalles qui indiquent la présence ancienne d’un moulin dont les premières traces datent de 1636. Aujourd’hui encore, certains vestiges de cet ouvrage sont visibles tels que des meules et des voûtes.
Les gros cailloux que vous retrouvez tout au long du vallon du Bruyant, ont été transportés par le glacier il y a environ 20 000 ans. On les appelle blocs erratiques. Ils sont des indicateurs du rôle de l’eau dans la formation des gorges. Si vous regardez de plus près, vous verrez sur ces roches des cristaux : ce sont des roches cristallines. La nature de ces roches indique l’ampleur de la glaciation et des mouvements du glacier. Après analyse, on sait que ces roches sont originaires des Alpes centrales. On les distingue des blocs de calcaire locaux à leur forme arrondie par l’usure du temps et par le transport par l’eau et la glace. À ne pas confondre avec les galets ronds issus de la molasse.